Anne Bragance

aus Wikipedia, der freien Enzyklopädie
Wechseln zu: Navigation, Suche

Anne Bragance (* 1945 in Casablanca) ist eine französische Schriftstellerin.[1]

Sie wuchs in Marokko auf und ging mit 16 Jahren nach Paris. 1973 veröffentlichte sie ihren ersten Roman:Tous les desespoirs vous sont permis.

Werke[Bearbeiten]

  • 1973 : Tous les désespoirs vous sont permis, Flammarion
  • 1975 : La Dent de rupture, Flammarion
  • 1977 : Les Soleils rajeunis, Seuil
  • 1978 : Changement de cavalière, Seuil
  • 1979 : Clichy sur pacifique, Seuil
  • 1983 : Une valse noire, Seuil
  • 1983 : Le Damier de la reine, Mercure de France
  • 1983 : L'Été provisoire, Mercure de France
  • 1984 : Virginia Woolf ou la Dame sur le piédestal, Editions des femmes
  • 1985 : Charade, Mercure de France
  • 1986 : Bleu indigo, Grasset
  • 1989 : La Chambre andalouse, Grasset
  • 1991 : Annibal, Laffont
  • 1992 : Le Voyageur de noces, Laffont
  • 1993 : Une journée au point d'ombre, Laffont
  • 1994 : Le Chagrin des Resslingen, Julliard
  • 1995 : Mata Hari, Belfond
  • 1996 : Les Cévennes, Equinoxe
  • 1996 : Rose de pierre, Julliard
  • 1998 : La Correspondante anglaise, Stock
  • 1999 : Le Fils-récompense, Stock
  • 2001 : Le Lit, Actes Sud
  • 2003 : Casus Belli, Actes Sud
  • 2004 : La Reine nue, Actes Sud
  • 2005 : Une enfance marocaine, Actes Sud
  • 2005 : L'Heure magique de la fiancée du pickpocket, Mercure de France
  • 2005 : Danseuse en rouge, Actes Sud

Einzelnachweise[Bearbeiten]

  1. http://evene.lefigaro.fr/celebre/biographie/anne-bragance-17398.php