Henri Queffélec

aus Wikipedia, der freien Enzyklopädie
Wechseln zu: Navigation, Suche

Henri Queffélec (* 29. Januar 1910 in Brest, Frankreich; † 12. Januar 1992 in Paris, Frankreich) war ein französischer Schriftsteller.

Sein Novellen, Essays und Romane umfassendes Werk ist die Behauptung des christlichen Glaubens gegen eine abergläubische Welt in seiner bretonischen Heimat.

Werke[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]

  • Journal d'un salaud (1944)
  • Un recteur de l'Île de Sein (1945)
  • La Fin d'un manoir
  • Un homme à la côte (1946)
  • La Culbute
  • Chemin de terre (1948)
  • Portrait de la Suède, essai
  • Pas trop vite, s.v.p., nouvelles
  • Au bout du monde (1949)
  • Saint Antoine du désert (1950), deutsch: Antonius in der Wüste (1954)
  • Tempête sur Douarnenez (1951)
  • Un homme d'Ouessant (1953)
  • Un feu s'allume sur la mer (1956)
  • Un royaume sous la mer (1957)
  • Ce petit curé d'Ars (1959)
  • Frères de la brume (1960)
  • Tempête sur la ville d'Ys (1962)
  • Le Jour se Lève sur la Banlieue
  • Solitudes (1963)
  • Celui qui cherchait le soleil
  • Quand la terre fait naufrage (1965)
  • Trois jours à terre (1966)
  • La Voile tendue (1967)
  • La Mouette et la Croix (1969)
  • La Faute de monseigneur
  • Combat contre l'invisible
  • Le sursis n'est pas pour les chiens (1972)
  • La Cache éternelle (1973)
  • À fonds perdus
  • Les Îles de la miséricorde (1974)
  • Laissez venir la mer
  • Le Phare (1975)
  • La lumière enchaînée (1976)
  • Ils étaient six marins de Groix (1979)
  • Enfants de la mer (1988)

Weblinks[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]