Richard Anthony

aus Wikipedia, der freien Enzyklopädie
Wechseln zu: Navigation, Suche
Richard Anthony (2006)

Richard Anthony (* 13. Januar 1938 als Richard Btesh in Kairo) ist ein französischer Sänger. Er war der erste Franzose, der Rock-’n’-Roll-Alben aufnahm. In dieser Musikrichtung war er in Frankreich der einzige ernsthafte Konkurrent Johnny Hallydays.

In Deutschland gelangen ihm lediglich zwei kleinere Hits. 1964 erreichte der Titel „Cin Cin“ Platz 18 der Singles-Charts, 1975 landete „Verliebt in die eigene Frau“ auf Platz 48.[1]

Hits[Bearbeiten]

  • Nouvelle vague (1959) Three Cool Cats, Coasters
  • Peggy Sue (1959) Buddy Holly
  • J'entends siffler le train (1962) – Cover von 500 miles from home
  • A présent, tu peux t'en aller (1964) – Cover von Dusty Springfields I only want to be with you (1963)
  • Tchin tchin (1963) – Cover von Johnny Cymbals Cheat cheat
  • If I loved you (1964)
  • Je me suis souvent demandé (1965) – Cover von Bobbejaan Ik heb me dikwijls afgevraagd
  • Donne-moi ma chance (1963) – Cover von Babs Tinos Too late to worry
  • Tu m'étais destinée (1958), adaptation de You Are My Destiny, de Paul Anka.
  • Peggy Sue (1958), adaptation de
  • Suzie Darling (1958)
  • La do da da (1958), adaptation
  • Personnalités (1959), adapté de Personality, de Lloyd Price
  • J'ai rêvé (1959), adapté de Dream lover, de Bobby Darin
  • La Rue des cœurs perdus (1959), adapté de 'Lonesome town, de Ricky Nelson
  • Pauv' Jenny (1959), adapté de Poor Jenny, des Everly Brothers
  • Jéricho (1959), adapté de Battle of Jericho, traditionnel et Mahalia Jackson
  • Tu parles trop (1960), adaptation de You Talk Too Much, de Jo Jones
  • Clémentine (1960), adaptation de Bobby Darin
  • Itsy bitsy petit bikini (1960), adaptation de Itsy Bitsy Teenie Weenie Yellow Polka Dot Bikini, de Brian Hyland
  • Le Petit Clown de ton cœur (1960), adapté de Cathy's clown, des Everly Brothers
  • Je suis fou de l'école (1960), adapté de Swingin’ school, de Bobby Rydell
  • Roly poly (1960), adapté de Doris Day
  • Dis-lui que je l'aime (1961), adapté de Somebody to love, de Bobby Darin
  • Ça tourne rond (1961), adapté de African waltz, de Johnny Dankworth et Cannonball Adderley
  • Let's Twist Again (1961) adaptation de Chubby Checker
  • Fiche le camp, Jack (1961) adaptation de Hit the Road Jack, de Ray Charles
  • Noël (1961)
  • Dis à Laura (1961), adapté de Tell Laura I love her, de Ritchie Valens
  • Belle-maman (1961), adapté de Mother in law, de Ernie K-Do
  • Trois en amour (1961), adapté de "D" in love, de Cliff Richard
  • Tu peux la prendre (1961 ou 1962), adaptation de You Can Have Her, de Roy Hamilton
  • Avec une poignée de terre (1961), adapté de A hundred pound of clay, de Gene McDaniels
  • Let's twist again (1961), adaptation de Hank Ballard & His Midnighters ou Chubby Checker
  • Tu ne sais pas (1961), adapté de You don’t know, d'Helen Shapiro
  • Sa grande passion (1961), adapté de His latest flame, d'Elvis Presley
  • Ne t'en fais pas mon vieux (1962), adapté de A little bit of soap, des Jarmels
  • Ya ya twist (1962), adaptation de Lee Dorsey
  • Le Vagabond (1962), adapté de The wanderer, de Dion
  • J'irai twister le blues (1962), adapté de Twistin’ To The Blues, de Buddy Greco
  • Reviens vite, mon amour (1962), adapté de Lover, Please, de Clyde McPhatter
  • J'irai pleurer sous la pluie (1962), adapté de Crying In The Rain, des Everly Brothers
  • C'était plus fort que tout (1962), adapté de I can’t stop loving you, de Ray Charles
  • La Leçon de twist (1962), version chantée de l'instrumental Twisting the twist, de Jerry Mengo (alias Teddy Martin)
  • Délivre-moi (1962), adapté de Unchain my heart, de Ray Charles
  • J'entends siffler le train (1962), adaptation de 500 Miles, de Hedy West
  • Ne boude pas (1962) adaptation de Take Five, de Paul Desmond pour le Dave Brubeck Quartet
  • Fait pour s'aimer (1962), adaptation de Desafinado, de Stan Getz
  • Loin (1962), adapté de Greensleeves, des Brothers Four
  • Donne-moi ma chance (1963), adapté de Too late to worry, de Babs Tino
  • On twiste sur le locomotion (1963), adaptation de The Loco-Motion, de Little Eva
  • En écoutant la pluie (1963), adaptation Rhythm of the Rain, des Cascades
  • C'est ma fête (1963), adaptation de It's My Party, de Lesley Gore
  • Tchin tchin (1963), adapté de Cheat cheat, de Johnny Cymbol
  • Les garçons pleurent (1964), adapté de Boys cry, de Kane Eden
  • Et je m'en vais (1964), adaptation de Then he Kissed me, des Crystals
  • Ce monde (1964), adapté de Il mio mondo, d'Umberto Bindi
  • À présent tu peux t'en aller (1964) adaptation de I Only Want to Be with You, de Dusty Springfield
  • À toi de choisir (1964), adapté de Swinging on a star, de Spooky and Sue
  • Oui, va plus loin (1964) adaptation de Walk on By, de Burt Bacharach et Hal David
  • Écoute dans le vent (1964), adaptation de Blowin' in the Wind, de Bob Dylan
  • La Corde au cou (1965) adaptation de I Should Have Known Better, des Beatles
  • Il te faudra chercher (1965), adapté de Keep searchin’, de Del Shannon
  • Je me suis souvent demandé (1965) adaptation de Ik heb me dikwijls afgevraagd de Bobbejaan Schoepen
  • Au revoir mon amour (1965), adapté de Goodbye my love, des Searchers
  • En attendant (1965), adapté de In the meantime, de Georgie Fame
  • Comment fait-elle ? (1965), adapté de Concrete and clay, de Rushmore
  • Jamais je ne vivrai sans toi (1965) adaptation de Io che non vivio senza te, de Pino Donaggio
  • Autant chercher à retenir le vent (1965), adapté de Catch the wind, de Donovan
  • Rien pour faire une chanson (1965), adapté de Run for your life, des Beatles
  • Le soleil ne brille plus (1966), adapté de The Sun Ain’t Gonna Shine Anymore, des Walker Brothers
  • Lundi, lundi (1966), adapté de Monday, monday, des Mamas & Papas
  • Hello Pussycat (1966), adaptation de What's New Pussycat, de Tom Jones
  • Tout peut s'arranger (1966), adapté de We Can Work It Out, des Beatles
  • La Terre promise (1966) adaptation de California Dreamin', des Mamas & Papas
  • Sunny (1966) adaptation de Bobby Hebb
  • Et après (1967), de Salvatore Adamo
  • Fille sauvage (1967), adapté de Ruby Tuesday, des Rolling Stones
  • Nous ne sortirons qu'au printemps (1967)
  • Aranjuez, mon amour (1967) adaptation de Concerto d'Aranjuez, de Joaquin Rodrigo ; paroles de Guy Bontempelli
  • Les Mains dans les poches (1967), adapté de Walkin’ in the sunshine, de Roger Miller
  • Le Grand Meaulnes (1967), de Jean-Pierre Bourtayre
  • Il faut croire aux étoiles (1967), adapté de Let’s go to San Francisco, des Flowerpot men
  • Séverine (1968), adapté de MacArthur Park, de Richard Harris
  • Un homme en enfer (1968)
  • L'Été (1968,) de Guy Bontempelli
  • Les Ballons (1968), adapté de Little arrows, de Lee Leapy
  • Le Sirop Typhon (1969), adaptation du n° 1 au hit-parade britannique à Noël 1968, Lily the Pink, chanté par le groupe The Scaffold
  • En passant la frontière (1969), adapté de Cuando sali de Cuba, de Luis Aguilé
  • Les Petits Cochons (1969), adapté de Breakfast on Pluto, de Don Partridge
  • L'An 2005 (1969), adaptation de In the year 2525, de Zagger and Evans
  • Regarde sous ton balcon (1969), adapté de Make me an island, de Joe Dolan
  • Bien l'bonjour (1970), adapté de Grüezi wohl, Frau Stirnimaa!, des Minstrels
  • Na na hé hé espoir (1970), adapté de Na na na na hey hey kiss me goodbye, des Troggs
  • Il pleut des larmes (1970), adaptation de La Nalve del Olvido, de José José
  • Non stop (1970), adapté de Don't stop, de Fleetwood Mac
  • Señora la dueña (1970) adaptation de Lady d'Arbanville, de Cat Stevens
  • Un soleil rouge (1971), d'après Saint-Saens
  • Tibo (1971), traditionnel
  • Maggy May (1971), adaptation de Rod Stewart
  • Sans toi (1972), adapté de Without you, de Harry Nilsson
  • Victoire je t’aime (1973)
  • Marie Jeanne (1973)
  • Amoureux de ma femme (1974), adapté de Nessuno mi muo giudicare, de Caterina Caselli
  • Nathalie (1975)
  • Chanson de dix sous (1975)
  • De la musique républicaine (1976)
  • Je n'ai que toi (1976), adapté de All by myself, d'Eric Carmen
  • Voilà pourquoi je l'aime (1976)
  • À l'aube du dernier jour (1977)
  • New York 31 (1978)
  • San Diego (1978)
  • Minuit (1980) adaptation de Midnight, de la comédie musicale Cats
  • Los Angeles (1981)
  • Elle m'attend (1983)
  • T'aimer d’amour (1985)
  • Barrière des générations (1990)
  • Le Rap pas innocent - Ronymix 98 (1998)

Weblinks[Bearbeiten]

Einzelnachweise[Bearbeiten]

  1. Ehnert, Günter (Hrsg.): Hit Bilanz. Deutsche Chart Singles 1956-1980. Hamburg: Taurus Press, 1990, S. 18